01 71 56 81 83 | info@cilexcompta.com

Actualités fiscales, sociales et juridiques

Désormais, les dividendes figurent d’ores et déjà sur les déclarations préremplies des associés. Néanmoins une vérification s’impose… En outre, ne pas oublier le cas échéant de renoncer à la flat-tax de 30 % ! Choix entre la flat-tax et le barème progressif de l'impôt sur le revenu A partir de cette année, vous avez le choix : si vous ne faites rien, vos dividendes seront assujettis au prélèvement forfairaire de 12,8 %. Dans ce cas, vous ne bénéficiez pas de l'abattement de 40...

Comment remplir sa déclaration de revenus lorsqu'on est dirigeant de sociétés ? Quelles rubriques compléter pour bénéficier de l'année blanche au titre de 2018 ?   Cas du GERANT MAJORITAIRE DE SARL/EURL Le montant de votre rémunération net imposable est à indiquer dans la CASE 1 GB.   Cas du PRESIDENT DE SAS/SASU Le montant de votre rémunération net imposable est déjà prérempli  dans la CASE 1 AJ.   Dans les 2 cas : RUBRIQUE SUPPLÉMENTAIRE À COMPLÉTER POUR BÉNÉFICIER DE L'ANNÉE BLANCHE AU TITRE DE 2018 Commencez par...

Vous savez déjà qu'assurer au dirigeant d’entreprise en 2018 une rémunération au moins égale à la plus haute des rémunérations 2015, 2016 ou 2017 est la bonne stratégie. Mais que faire au-delà d’une rémunération en 2018 égale à la plus haute des rémunérations de l’une des trois années précédentes ? Un bon plan : le taux moyen ? Prenons l’exemple d’un célibataire qui gagne 150.000 € de revenu net imposable (revenu non exceptionnel) et qui perçoit une prime exceptionnelle de 50.000€ en 2018… Supplément d’impôt...

Ce n'est plus un secret pour personne, les charges sociales du dirigeant sont beaucoup plus élevées en SAS qu'en SARL. Mais concrètement, qu'en est-il exactement ? Voici un tableau comparatif au 1er janvier 2019, selon que l'on est Gérant majoritaire ou Gérant minoritaire. PRÉSIDENT DE SAS OU DE SASU VS GÉRANT MAJORITAIRE Dans les SAS ou les SASU, le dirigeant relève obligatoirement du régime social des salariés (sans assurance chômage). Un régime généralement considéré plus intéressant que celui des non salariés au niveau...

C'est officiel, le SMIC augmente de 1,5 % à partir du 1er janvier 2019. FRANCHISSEMENT DE LA BARRE DES 1.500 € BRUT PAR MOIS Pour un salarié qui travaille 35 heures par semaine, son salaire brut mensuel s'élèvera désormais à 1.521,25 € (ou à 1.521,22 € si l'on utilise la formule, également admise : 10,03 x 35 x 52/12). Son salaire net sera légèrement supérieur à 1.200 € par mois (hors coût de la mutuelle). 1.600 € POUR L'EMPLOYEUR Si le salarié est payé exactement au SMIC et s'il ouvre droit à la « Réduction Fillon », le coût mensuel pour l'employeur, charges patronales comprises, sera désormais...

Les employeurs pourront verser une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat aux salariés, sans charges sociales et sans impôt, dont les principales caractéristiques sont les suivantes : Elle est facultative pour l’employeur ; Elle peut être versée du 11 décembre 2018 au 31 mars 2019 ; Elle peut être versée à l'ensemble des salariés ou à ceux dont la rémunération est inférieure à un plafond librement défini dans l'entreprise; Quand elle est versée, elle doit bénéficier à tous les salariés présents au 31 décembre...

Impact de la loi de financement de la Sécurité Sociale 2018 La loi de financement de la Sécurité Sociale 2018 a impacté lourdement la Cipav. En effet, elle prévoit le transfert de la quasi-totalité des professions affiliées à la Cipav au Régime Général et instaure une liste limitative des professions relevant de la Cipav. Seules 19 professions contre près de 400 avant la loi, demeurent à la Cipav : • architecte, architecte d’intérieur, économiste de la construction, maître d’oeuvre, géomètre expert • ostéopathe, psychologue, psychothérapeute,...

Bulletin de paie : quels sont les changements ?   Le bulletin de paie est successivement modifié à différentes dates : 1er janvier 2018, 13 mai 2018, 1er octobre 2018  et 1er janvier 2019. Quels sont ces changements ? Bulletin de paie depuis le 1er janvier 2018 Les entreprises doivent délivrer un bulletin de paie simplifié : le nombre de lignes a été divisé par deux et les libellés sont désormais plus clairs, avec une structuration par postes de charges. Les taux de cotisations ont globalement...

Les gérants majoritaires déclaraient traditionnellement leurs revenus dans les cases 1AJ ou 1BJ (traitements, salaires) de la déclaration 2042. En 2018, au titre des revenus 2017, afin de pouvoir les identifier et calculer un acompte contemporain de prélèvement à la source, une ligne spécifique de la déclaration 2042 a été créée. Il s’agit de la case 1 GB ou 1 HB, selon que le titulaire du revenu est déclarant 1 ou 2. Or,  ces nouvelles modalités n'ont pas toujours été bien comprises : de...